Mon

HISTOIRE

Photo profil.jpg
personne écriture

Voilà un exercice difficile… Parler de moi… Autant raconter des histoires, cela va tout seul, mais quand il s’agit de me présenter, rien ne va plus !

Je n’ai jamais désiré être auteure, non, je ne dis pas autrice. Est-ce qu’on dit doctrice ? Non plus… Chantrice ? Eurk ! D’ailleurs personne n’arrivant à s’accorder sur le sujet, et les deux écritures étant acceptées, je préfère auteure.

Voilà, on avance un peu… Depuis mon adolescence, j’adore lire. J’avais découvert un énorme carton de romances dans le fond d’un placard, offert pas une tante ou une cousine qui s’en était débarrassée. J’en ai lu un, et ça a été le début d’une passion dévorante. Je découvrais le plaisir du « un dernier chapitre et j’arrête » qui me faisait veiller jusqu’à des heures peu raisonnables. Cachée sous ma couette, je découvrais avec joie les émotions de ces personnages créés à l’encre noire. Telle une véritable addict, je les enchainais à un rythme effréné ! Puis, j’ai découvert les joies de la science-fiction et de la fantasy, avec Ray Bradbury, Tolkien, Werber, JK Rowling… Comme beaucoup, j’ai succombé aux griffes et crocs de Twilight, je me suis enflammée avec Hunger Games, j’ai rêvé avec Harry Potter et je me suis attachée à Cinquante nuances de Grey… Un parcours de « bookaddict » probablement assez semblable au tien.

Quelques amis auteurs m’ont proposé de faire une bêta lecture de leurs romans. Je découvrais avec une gourmandise folle la joie de passer de l’autre côté du miroir. Lire et pouvoir échanger avec l’auteur quels points pourraient être améliorés dans son manuscrit, je trouvais ça fantastique.

J’ai fait ça pendant 15 ans. À force de réfléchir aux textes, aux intrigues, aux plans… Des histoires ont muri dans mon esprit. J’ai donc proposé à mon amie Virginie Cansier (auteure de l’excellente saga des frères Chandelin) d’écrire Méandres. Après lui avoir exposé le plan, elle m’a tout de suite proposé de m’aider à me lancer dans l’écriture et de m’accompagner dans l’autoédition. Voilà comment en quelques jours seulement, je découvrais une partie de moi, qui ne demandait qu’à s’exprimer. Inventer, imaginer, se documenter, écrire… Rien que d’y repenser, j’en ai des frissons. Tout ça m’est devenu aussi essentiel que de respirer. Partager de l’émotion, parler au cœur du lecteur… Voilà ce qui me fait vibrer.

En plus de ma vie d’épouse, de maman et mon travail à temps plein, je passe des heures devant mon ordinateur, à faire vivre des histoires simples et pleines de réalité à mes personnages. Mes livres ne sont pas parfaits, mais je peux te promettre que chacun d’entre eux a été écrit avec passion. J’aime quand ça bouscule, ça fait mal, mais aussi quand un petit rien devient sublime. J’espère que cela te plait aussi. On dit parfois « Écrire, c’est ranger le bordel qu’on a dans la tête », pour moi c’est surtout « relâcher le trop-plein que j’ai dans le cœur ». J’avoue, ma tête, légèrement hyperactive, adore ça aussi. Réfléchir, creuser un sujet jusqu’à en observer toutes les facettes, comprendre, décortiquer, affiner… Ce que j’ai toujours pris comme étant un handicap est devenu une force.

Si mes histoires apportent un peu d’espoir, de bonheur ou de joie dans ta vie, alors, je suis comblée.

Je te remercie de t’intéresser à mes romans et pour ton soutien.